Dans la Grèce antique, un célèbre cuisinier du nom d’Agis excellait par son talent et sa créativité. Du talent et de la créativité, la société Agis, n’en manque pas. En 30 ans, depuis sa création par Yves Bayon de Noyer, la petite entreprise de fabrication de plats cuisinés frais sous vide est devenue un géant de l’agroalimentaire qui emploie 750 salariés pour un chiffres d’affaires qui avoisine les 100 millions d’€.

La clé du succès : une exigence de qualité, une adaptation constante aux besoins de la clientèle, une politique d’innovation et de recherche très poussée qui a conduit la société à se spécialiser dans les produits asiatiques (1er rang national). « Depuis 30 ans Agis et ses équipes s'animent autour d'une même passion : Celle de proposer à ses clients des recettes de qualité et adaptées à leurs besoins. Trois sites de production (Avignon, Herbignac, Tarare), une plateforme logistique (Tarare) et une large gamme de produits ont vu le jour et ce grâce à des collaborateurs passionnés et mobilisés », souligne la direction. Plats cuisinés, spécialités exotiques, bouchées vapeurs, quiches et tartes, gratins gamme libanaise… Agis colle aux attentes d’un marché porteur, la consommation des produits traiteur ne cessant d’augmenter en raison des modifications des modes de vie. Ainsi, 15 à 20 % du chiffre d’affaires est réalisé chaque année sur des recettes qui n’existaient pas l’année précédente.

 

Des investissements permanents

Devenue en 2005 une filiale du groupe LDC (leader français de la volaille), la société s’est hissée au 3ème rang national des fabricants de plats cuisiniers, l’entreprise ne se repose pas sur ses lauriers. Elle multiplie les investissements depuis plusieurs années (agrandissement, réaménagement et modernisation de son site avignonnais qui regroupe son siège social, son laboratoire de Recherche et Développement et son unité de fabrication) et mise sur une innovation permanente qui lui permet d’inventer de nouvelles recettes et de nouveaux procédés de fabrication. Son point fort : miser sur les nouvelles tendances de la restauration qu’elle transpose et adapte pour la distribution. Après le concept des pâtes en « box » lancé en 2009 (5 millions de boîtes vendues par an !), Agis s’est tournée vers les spécialités japonaises comme le gozya et le yakitori.

De quoi envisager l’avenir avec sérénité.